Fandom

Wiki CHERUB

Ordre de mission - Trafic

248pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

** CONFIDENTIEL **

ORDRE DE MISSION DE JAMES ADAMES, KYLE BLUEMAN,

KERRY CHANG ET NICOLE EDDISON

NE PAS EMPORTER - NE PAS PHOTOCOPIER

NE PAS PRENDRE DE NOTES

Les mineurs et le trafic de stupéfiants

Les mineurs sont employés par les trafiquants de drogue du monde entier pour transporter et revendre des substances illégales. Trois raisons à cela :

1. Qu'ils soient revendeurs ou consommateurs, les mineurs sont généralement perçus comme des victimes, et non des criminels. Dans la plupart des États, les enfants encourent des peines insignifiantes, alors que les adultes arrêtés en possession d’imposantes quantités de stupéfiants écopent au minimum de cinq à dix ans de prison.

2. Les mineurs fréquentent quotidiennement des établissement scolaires, où ils sont encouragés par leurs "employeurs" à distribuer des échantillons gratuits. On considère qu'un revendeur de douze ou treize ans peut atteindre sa majorité avec un carnet d'adresses de plusieurs centaines de clients fidèles.

3. Les mineurs ont de maigres sources de revenus et beaucoup de temps libre. Ils constituent une main-d’œuvre bon marché prête à effectuer des livraisons pour quelques livres, voire gratuitement, par simple goût du risque.

La cocaïne

La cocaïne est une drogue extraite de la feuille de coca (à ne pas confondre avec le cacao, dont on tire le chocolat). La coca pousse en altitude dans des région montagneuses d'Amérique du Sud. Ses feuilles sont raffinées afin d'obtenir une poudre cristalline blanche. Avant d'être distribuée aux consommateurs, elle est coupé à l'aide de substances moins précieuses, comme le lactose ou le borax, ou de produits chimiques comme les amphétamines. La cocaïne est généralement inhalée par le nez. Elle peut aussi être injectée, ou fumée lorsqu'elle est mélangée à d'autres molécules pour produire une drogue appelée crack.

Les consommateurs de cocaïne ressentent une intense sensation de confiance et de bien-être qui dure entre quinze à trente minutes. La drogue provoque une insensibilité temporaire. Elle était autrefois utilisée par les chirurgiens et les dentistes, mais elle est aujourd'hui remplacée par des anesthésiants plus efficaces.

La cocaïne ne crée pas de dépendance physique comparable à celle provoqué par l’héroïne ou le tabac, mais forte dépendance psychologique qui pousse ses consommateurs à augmenter sans cesse les doses, provoquant des dégâts irréversibles  sur la santé : infarctus, maladies du fois et des poumons, attaques cérébrales,destruction de la cloison nasal et graves lésions buccales.

La cocaïne en Angleterre

La cocaïne était autrefois considérée comme comme un produit de luxe que seuls les plus aisés pouvaient s'offrir. Un utilisateur modéré se contentait alors d'un gramme par prise. En 1984, le gramme de cocaïne coûtait 200 à 250 livres. Aujourd'hui, ce prix a chuté à moins de 50 livres. Dans certaines région de l'Angleterre, un produit de faible qualité peut être vendu 25 livres le gramme.

Les États-Unis accordent aux gouvernements d'Amérique du Sud des aides financières afin de débusquer et de détruire les plantations de coca. Pourtant, le prix de la cocaïne continue de chuter, ce qui laisse supposer que les trafiquants ne manquent pas de sources d'approvisionnement.

La majeur partie de la cocaïne qui inonde le marché anglais transite par les Caraïbes. Les peines extrêmement rigoureuses auxquelles sont systématiquement condamnés les passeurs arrêtés sur le territoire britannique n'ont pas eu d'influence notable sur l'ampleur du trafic. Les barons de la drogue n'ont aucune difficulté à recruter des individus prêts à transporter leur marchandise en échange de quelques milliers de livres et un billet d'avion.

Il est impossible d'appréhender tous les passeurs pénétrant en Angleterre. Les autorités s'efforcent désormais de viser plus haut et de capturer les chefs de gang directement responsables des importations. Près d'un tiers de la cocaïne disponible dans notre pays passe entre les mains d'une organisation appelée GKM, le Gang de Keith Moore.

Biographie de Keith Moore et de GKM

1964 : naissance de Keith Moore dans la ville nouvelle de Thornton, dans la banlieue de Luton, Bedfordshire.

1977 : Keith est interpellé par la police pour avoir revendu du cannabis dans la bibliothèque de son collège. Exclu de l'établissement , il débute une carrière de délinquant récidiviste, se spécialisant dans le vol de voitures et le cambriolage.

1978 : Keith s'initie à la boxe dans une maison des jeunes dirigée par JT Martin. Cet ancien boxeur reconverti dans les braquages dirige le syndicat du crime du Bedfordshire depuis 1960. Il utilise son club de boxe pour recruter de jeunes criminels.

1980 : Keith est remarqué pour la première fois par la police sur des photos de surveillance, en compagnie de JT Martin. Il y apparaît comme un jeune homme de constitution frêle qui ne semble pas à sa place parmi les membres du gang essentiellement composé de boxeurs et de videurs de boîtes de nuit.

1981 : JT Martin se sépare de son chauffeur, accusé de faire un usage excessif des amphétamines. Keith prend sa place. Il vit désormais aux côtés du chef de gang et apprend toutes les ficelles du trafic de stupéfiants.

1983 : Keith abandonne la boxe amateur au terme d'une carrière couronnée par une victoire, deux matchs nuls et huit défaites. Quelques mois plus tard, il épouse Julie Robertson, son amie d'enfance.

1985 : arrêté par la police en compagnie d'un grand nombre de ses associés, JT Martin est condamné à douze ans de prison. Keith Moore, son chauffeur depuis quatre ans, est considéré par les rescapés du gang comme un être craintif soumis.

1986 : les anciens membres de l'organisation de JT se déchirent pour le contrôle de son empire : héroïne, cannabis, mais aussi boîtes de nuit, pubs, casinos, commerces, laveries automatiques et salons de coiffure. Keith se tient à l'écart des hostilités et s'intéresse au commerce de la cocaïne, qui ne constitue alors qu'une source marginal de revenus pour l'organisation.

1987 : le prix de la cocaïne baisse sensiblement et les importations grimpent en flèche. Keith Moore est l'un des premiers criminels d'Angleterre à réaliser que ce marché est sur le point d'exploser. Tandis que ses collègues s'entre-tuent pour faire main basse sur le commerce de l'héroïne et les revenus des clubs, il se rend en Amérique du Sud pour rencontrer les membres du cartel de Lambayeke , un gang péruvien. Il conclut un accord prévoyant l'importation régulière d'un gigantesque stock de cocaïne à prix réduit. Pour écouler ce surplus de marchandise, Keith met au point un service de commande par téléphone calqué sur les réseaux qui prospèrent aux États-Unis. Il profite du succès de deux nouvelles technologies : la téléphonie mobile et la radiomessagerie. Grâce à elles, au lieu de trainer dans les rues à la recherche d'un revendeur, les clients n'ont plus qu'à composer un numéro pour être livrés à domicile en moins d'une heure.

1988 : les revenus de Keith atteignent dix mille livres par semaine. À tout juste vingt-trois ans, cette fortune lui permet de prendre le contrôle de l'empire de JT Martin. Il évite d'avoir recours à la violence, préférant manipuler ses rivaux en les dressant les uns contre les autres. Lorsque ses manœuvres échouent, il les achète en leur offrant des parts des activités qu'il juge les moins rentables.

Keith décide d'étendre son emprise au reste du pays. Il liquide l'ancien empire de JT, ne conservant que la maison des jeunes et le club de boxe du quartier où il a grandi.

1989 : naissance de son premier fils Ringo, aujourd'hui âgé de quinze ans.

1990 : en trois années, Keith triple ses revenus. Il étend ses activités à la région de Hertford et à Londres. Il fournit de grandes quantités de cocaïne à d'autres trafiquants du Royaume-Uni et du reste de l'Europe.

1992 : Julie Moore donne naissance à des jumeaux, April et Keith Junior, âgés aujourd'hui de douze ans.

1993 : naissance d'Erin, aujourd'hui âgée de onze ans.

1998 : la carrière de trafiquant de drogue est souvent éphémère. Les signes extérieurs de richesse attirent tôt ou tard l'attention de la police et des douanes.

Malgré leurs efforts, les autorités n'ont jamais réussi à rassembler des preuves matérielles permettant de conduire à l'arrestation de Keith Moore. Plusieurs agents sont parvenus à infiltrer l'organisation et à convaincre certains de ses membres de coopérer, mais ils n'ont jamais pu établir un lien formel entre Keith Moore et le trafic de stupéfiants. Le noyau dur de GKM est composé de fidèles dévoués corps et âme à leur chef, prêts à tout pour assurer sa liberté.

2000 : le marché de la cocaïne continue à prospérer. La fortune personnelle de Keith Moore atteint vingt-cinq millions de livres. Il est accusé de fraude fiscale, plaide coupable et s'acquitte d'une amende de cinquante mille livres.

2001 : Julie Moore quitte le foyer familial après dix-huit ans de mariage. Keith conserve la maison et la garde des enfants. Julie s'installe de l'autre côté de la rue et reste en bons termes avec son ex-mari.

2003 : les forces de police lancent l'opération Sniff, la plus vaste offensive antidrogue de l'histoire de l'Angleterre. Si la mission a pour objectif officiel de démanteler le trafic de cocaïne, aucun de ses participants n'ignore Keith Moore et GKM en constituent les cibles principales.

L'opération tourne au désastre suite à la mise au jour d'un réseau de corruption à grande échelle. Quarante officiers de police sont accusés d'avoir reçu des pots-de-vin de GKM. Huit d'entre eux sont des membres de l'opération Sniff. Le superintendant qui supervise la mission est personnellement mis en cause.

Bien que l'opération se poursuive, son efficacité est mise à mal par les luttes internes qui suivent ces accusations de corruption.

Un quotidien national résume l'affaire en ces termes :

"Si ces informations venaient à être confirmées, preuve serait faite que Keith Moore bénéficie d'une protection policière plus importante que celles de la Reine et du Premier Ministre réunis."

Aujourd'hui : en dépit d'une fortune personnelle évaluée entre trente-cinq et cinquante millions de livres, Keith Moore a évité les pièges dans lesquels tombent la plupart des grands trafiquants.Il vit avec ses quatre enfants dans une grande villa de Luton, à moins de vingt minutes de l'immeuble où il est né. Ses enfants vont au collège public. Il dirige ses affaires depuis son domicile et ne fréquente que les membres de sa famille et ses amis d'enfance. Ses seules extravagances sont une collection de Porsche et une villa à Miami, en Floride.

Objectifs de la mission

Au début de l'année 2004, ulcéré par l'échec de l'opération Sniff et les affaires de corruption qui touchent les forces de police, le gouvernement charge les services de renseignement d'infiltrer GKM au plus haut niveau. Le MI5, la branche adulte des services secrets britanniques, sollicite le concours de CHERUB.

Keith Moore est très attaché à ses quatre enfants. Les agents de CHERUB devraient être en mesure de se lier d’amitié avec ces derniers et de rassembler des informations capitales.

Plan de mission

Les contrôleurs de mission Ewart et Zara Asker emménageront dans une maison de Thornton en compagnie de leur bébé et de quatre agents de CHERUB qui prétendront être leurs enfants adoptifs. Ils prendront le nom de famille Beckett. Pour éviter toute confusion, ils conserveront leur véritable prénom.

Objectif principal

Chaque agent doit approcher l'un des enfants Moore :

James Adams - Keith Moore (dit Junior)

Kyle Blueman - Ringo Moore

Kerry Chang - Erin Moore

Nicole Eddison - April Moore

Chaque agent sera placé dans la classe de sa cible. Il devra s'efforcer de la fréquenter à l'extérieur du collège, puis d'avoir accès à la villa de Keith Moore afin rassembler des preuves matérielles de son impliaction dans le trafic de cocaïne.

Objectif secondaire

De nombreux mineurs de Thornton participent à des livraisons de cocaïne pour le compte de GKM. Les agents devront les identifier puis tâcher d'être recrutés à leur tour. La plupart de ces "employés" travaillent à temps partiel. Pour mener à bien leurs missions, ils disposent de téléphones portables et de vélos tout terrain.

Certains indices laissent supposer que ces livreurs fréquentent le club de boxe de Keith Moore. Les employés les plus fiables bénéficient d'une promotion rapide et sont chargés de transporter de grandes quantités de marchandise.

Si ces dealers occasionnels sont identifiés et approchés, ils pourront fournir des informations capitales permettant à la police de poursuivre les membres adultes de GKM.

NOTE : LE 13 AOÛT 2004, CET ORDRE DE MISSION A ÉTÉ APPROUVÉ PAR LE COMITÉ D’ÉTIQUE DE CHERUB PAR DEUX VOIX CONTRE UNE, À LA CONDITION QUE LES AGENTS PRENNENT CONNAISSANCE DE L'AVERTISSEMENT CI DESSOUS :

Cette mission est classée RISQUE ÉLEVÉ. Il est rappelé aux agents qu'ils ont le doit de refusé d'y prendre part et de l'interrompre à tout moment de son déroulement. Ils courent le risque d'être exposés à des situations violentes et à des drogues illégales. TOUT AGENT AYANT, EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE, CONSOMMÉE DE LA COCAÏNE OU TOUT AUTRE DROGUE DE CATÉGORIE A SERA IMMÉDIATEMENT ET DÉFINITIVEMENT EXCLU DE CHERUB.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard